Hmoobtxojkevhlub

Lub chaw no kuv qhib los sau tseg txhua yam ua kuv paub txog

hi! Welcom

Txhuatiam music

Xav nrog koj nyob txhua tiam

Mots-clés

Derniers sujets

» Nyeem cov lus sau tseg rau koj mog
Jeu 22 Juin - 11:17 par Niamnkaujkabyeeb

» Tshuaj ntsuab kev siv
Dim 12 Mar - 18:39 par Hlubibleeg

» kuv kawm sau ntawv thaib
Mar 15 Nov - 6:59 par Hlubibleeg

» Ntshe tsis muaj lawm hnub no tiam no
Jeu 17 Déc - 20:02 par Hlubibleeg

» hmoob muaj nujnqis
Mar 12 Mai - 6:17 par Invité

» Saib duab ntiaj teb
Jeu 12 Mar - 15:34 par Hlubibleeg

» Daim ntawv nyeem
Jeu 27 Nov - 21:49 par Hlubibleeg

» Tshem qhov phem mus
Lun 29 Sep - 8:53 par Hlubibleeg

» paj huam rau peb nyeem laug caij
Sam 27 Sep - 13:17 par Hlubibleeg

Partenaires


créer un forum

      

qhib movie

so kua muag

saibduab1

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Ven 30 Aoû - 6:24


    ST VALENTINE

    Partagez

    Hlubibleeg

    Messages : 820
    Date d'inscription : 24/06/2013

    ST VALENTINE

    Message par Hlubibleeg le Jeu 13 Fév - 12:13

    a fête de la Saint Valentin est prévue tous les 14 février. Pour l’année 2014, c’est le vendredi prochain que les couples traduiront, à travers des actes forts, leur amour. Pour ce rendez-vous, un réceptif hôtelier a décidé de soutenir les journalistes. Au cours d’une conférence de presse animée le dimanche 9 février dernier à Marcory Zone 4 C, la direction de l’hôtel, a exprimé sa volonté de tisser des partenariats gagnant-gagnant avec les acteurs de la presse. Un partenariat que les responsables de cet hôtel entendent matérialiser déjà au cours de la fête de la Saint- valentin 2014. Le réceptif a annoncé que les journalistes bénéficieront de facilités pour une agréable fête de la Saint Valentin.

    L’amour, ça ne coule pas comme un fleuve tranquille. La preuve: la tradition qui amène à célébrer aujourd’hui la fête des amoureux, ou Saint-Valentin, s’est construite à partir de conflits de valeurs. Récit.
    Le païen et le sacré, cas désespérés à marier
    Une célébration païenne qui eut cours dans la Rome antique dès le VIIème siècle avant J.-C., voulait que, l’équivalent du 15 février aujourd’hui, les jeunes prêtres du Dieu Faunus égorgent des chèvres, peignent leurs propres visages avec le sang recueilli, éclatent de rire, puis courent dans les rues avec des lanières en peau de bouc à la main, en fouettant les jeunes filles, qui venaient se mettre sur leur passage. Le tout dans une ambiance festive et gaie. C’était là la fête des Lupercales, destinée à honorer le Dieu de la fertilité. Le sang symbolisait la mort, le rire la vie, donc la résurrection, et partant le début d’une année nouvelle. Quant aux filles touchées par les fouets, elles savaient que leur grossesse à venir se déroulerait bien et qu’elles accoucheraient sans trop de douleur.
    Or à la fin du Vème siècle, dans l’Empire romain gagné grandement par le christianisme, le pape Gélase Ier voulu que cette fête païenne, jugée immorale, n’eût plus lieu. Il fallut dès lors trouver à la remplacer. Comment détourner tout ce monde du physique tout en le laissant heureux ? Grâce à une figure religieuse, bien entendu ! C’est ainsi que non pas un, mais trois saints veillant sur la fertilité furent trouvés. Trois Valentins, originaires de Rome et tous trois martyrs, commémorés au jour occupé précédemment par la fête. Du païen, cette dernière tomba dans le domaine religieux.
    De la fertilité aux amoureux
    Faisons un bond dans le temps. Aux XIème et XIIème siècles, en France, cette Saint-Valentin intronisée devint la fête des amoureux et des fiancés. La tradition des Lupercales avait trouvé un dérivé : le 14 février, les jeunes gens tiraient au sort un nom, qu’ils devaient ensuite porter sur eux, de façon visible, une semaine durant. Sorte de loterie destinée à faciliter les unions, donc encore un peu marquée par l’idée de fertilité. Jusqu’à ce que la religion s’en mêle encore : au XIIIème siècle, le pape Alexandre IV fit définitivement de Saint-Valentin le saint patron des amoureux et des fiancés.
    De quel « Saint Valentin » s’agit-il donc, lorsqu’on parle de l’homme canonisé ? A priori, il s’agissait du prêtre qui œuvrait à Rome au IIIème siècle, célébrant en secret des mariages, en un temps où la guerre nécessitait les hommes sur les champs de bataille et non au foyer. Arrêté, il aurait fait un miracle en redonnant la vue à la fille de son geôlier, avant de mourir en martyr, roué de coups puis décapité. Sa célébration fut cependant peu à peu oubliée, au profit d’une autre tradition.
    Du religieux aux messages
    La tradition du message échangé vient d’Angleterre. C’est Geoffrey Chaucer, l’auteur des Contes de Canterbury, qui mentionne dans ses écrits la présence des « valentines », envoyées le 14 février. En Angleterre, cette tradition coïncidait avec… le retour des oiseaux. Les anglais avaient déduit d’observations que la « saison des amours » coïncidait avec leur retour pour le printemps. L’amour revenait avec eux, forcément.
    Les messages furent introduits en France au XVème siècle par Charles d’Orléans, qui venait de passer 25 ans de captivité en Angleterre, et devinrent « officiels » au XVIème siècle. Aujourd’hui, plus guère officiels, ils sont cependant le symbole et le cœur de la fête. Accompagnés, bien sûr, de cadeaux, à acheter…
    Et Cupidon, dans tout ça ?
    Cupidon, ou plutôt Eros, fils d’Aphrodite -en grec- a été associé très très tardivement à la Saint-Valentin. Quant à son histoire avec Psyché… Chut ! On vous renvoie aux aventures racontées dans les Amours de Psyché et de Cupidon, de Jean de La Fontaine, ou au Psyché de Pierre Corneille, Molière et Lully. Et on vous souhaite une joyeuse Saint-Valentin, bien intelligente.
    Visuel: © www.histoire-fr.com



    Hais txog txoj kev sib hlub 1Hnub
    Yog ib tus poj niam hlub ib tus txiv neej los yog ib tus txiv neej hlub ib tus poj niam, nws yuav muab ib yam khoom plig rau tus  nws hlub ntawv vim ib xyoo muaj ib zaug xwb, nws yog  hnub 14 lub 2 hli, ho hnub hlub ua lawv hais tias st amour yog hnub 9 lub 8 hli, ob hnub no yog ob hnub zoo rau peb cov neeg sib hlub es xav qhib lub siab thiab xav qhia rau tus yug hlub tias "KUV HLUB KOJ"
    Kuv tsis yuav ib yam ab tsi li kuv yuav koj lub suab lo lus luag ntxhi thiab koj txoj kev hlub nrog koj txoj sia xwb txhua yam tsis muaj tseem ceeb rau kuv pes tsawg lawm os tus kuv hlub.
    Thov kom koj txais kuv lo lus zoo lub siab dawb nrog txoj kev hlub thiab nrog koj txoj sia xwb.


    Dernière édition par Hlubibleeg le Sam 15 Fév - 23:10, édité 1 fois

    Hlubibleeg

    Messages : 820
    Date d'inscription : 24/06/2013

    Re: ST VALENTINE

    Message par Hlubibleeg le Jeu 13 Fév - 12:18


    Hlubibleeg

    Messages : 820
    Date d'inscription : 24/06/2013

    Re: ST VALENTINE

    Message par Hlubibleeg le Jeu 13 Fév - 12:20

    http://www.dailymotion.com/video/xgal4o_homelie-du-26-12-2010-pour-la-fete-de-la-sainte-famille_webcam
    mus saib lawv hu nkauj txog kev ntseeg teev ntuj catholique

    http://www.dailymotion.com/video/xh0p61_abbe-marchiset-m-o-u_people

    Abbé Marchiset + M.O.U par NationCatholique

    Hlubibleeg

    Messages : 820
    Date d'inscription : 24/06/2013

    Re: ST VALENTINE

    Message par Hlubibleeg le Jeu 13 Fév - 13:21

    http://illiweb.com/fa/pbucket.gif~original[/img]

    Contenu sponsorisé

    Re: ST VALENTINE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 12:31